Louange à Dieu et paix soit sur Ses serviteurs qu'Il a choisit
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sourate 12: Joseph (Youssouf)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balkis
Admin
avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 32

MessageSujet: Sourate 12: Joseph (Youssouf)    Ven 24 Déc - 21:30

Sourate 12: Joseph (Youssouf)
Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Plus Miséricordieux

[12:1] A. L. R. Ce sont des preuves de cette profonde Écriture.*
[12:2] Nous l'avons révélée un Coran arabe, pour que vous puissiez comprendre. *
[12:3] Nous te narrons l'histoire la plus fidèle à travers la révélation de ce Coran. Avant ceci, tu étais totalement inconscient.
[12:4] Rappelle que Joseph dit à son père : « Ô mon père, j'ai vu onze planètes, et le soleil, et la lune ; je les ai vus se prosterner devant moi. »
[12:5] Il dit : « Mon fils, ne dis rien à tes frères au sujet de ton rêve, pour ne pas prendre le risque qu'ils complotent et planifient contre toi. Sûrement, le diable est le pire ennemi de l'homme.
[12:6] « Ton Seigneur t'a ainsi béni et t'a donné une bonne nouvelle à travers ton rêve. Il a parfait Ses bénédictions sur toi et sur la famille de Jacob, comme Il l'a fait pour tes ancêtres Abraham et Isaac avant cela. Ton Seigneur est Omniscient, le Plus Sage. »
[12:7] En Joseph et ses frères, il y a des leçons pour les chercheurs.
[12:8] Ils dirent : « Joseph et son frère sont favorisés par notre père, et nous sommes en majorité. En effet, notre père est profondément égaré.

Thème: Le sort de Joseph a déjà été décidé par Dieu *

[12:9] « Tuons Joseph ou bannissons-le afin que vous puissiez avoir de l'attention de la part de votre père. Après, vous pourrez être des gens droits. »*
[12:10] L'un d'eux dit : « Ne tuez pas Joseph ; jetons-le dans le fond du puits. Peut-être qu'une caravane pourra le recueillir, si c'est ce que vous décidez de faire. »
[12:11] Ils dirent : « Notre père, pourquoi ne nous confies-tu pas Joseph ? Nous prendrons bien soin de lui.
[12:12] « Envoie-le demain avec nous pour courir et jouer. Nous le protégerons. »
[12:13] Il dit : « Je crains que vous partiez avec lui, puis que le loup le dévore pendant que vous ne le surveillez pas. »
[12:14] Ils dirent : « En effet, si le loup le dévore, avec tant d'entre nous autour, alors nous sommes vraiment des perdants. »

Thème: Les croyants sont bénis des assurances de Dieu

[12:15] Quand ils partirent avec lui et décidèrent unanimement de le jeter dans le fond du puits, nous lui avons inspiré : « Un jour, tu leur raconteras tout ceci, alors qu'ils n'en ont pas idée. »
[12:16] Ils revinrent auprès de leur père dans la soirée, en pleurant.
[12:17] Ils dirent : « Notre père, nous sommes allés faire la course les uns avec les autres, en laissant Joseph avec notre équipement et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras jamais, même si nous disons la vérité. »
[12:18] Ils présentèrent sa chemise, tachée de faux sang. Il dit : « En vérité, vous avez conspiré les uns avec les autres pour perpétrer une certaine intrigue. Tout ce que je peux faire, c'est de recourir à une douce patience. Puisse DIEU m'aider face à votre conspiration. »

Thème: Joseph est emmené en Égypte

[12:19] Une caravane passa non loin et aussitôt envoya son porteur d'eau. Il laissa tomber son seau, puis dit : « Quelle chance ! Il y a un garçon ici ! » Ils le prirent comme marchandise et DIEU était pleinement conscient de ce qu'ils faisaient.
[12:20] Ils le vendirent à un prix dérisoire – quelques dirhams – car ils n'avaient aucun besoin de lui.
[12:21] Celui qui l'acheta en Égypte dit à sa femme : « Prends bien soin de lui. Peut-être qu'il peut nous aider, ou peut-être que nous pouvons l'adopter. » Nous avons ainsi établi Joseph sur terre, et nous lui avons enseigné l'interprétation des rêves. L'ordre de DIEU est toujours exécuté, mais la plupart des gens ne savent pas.
[12:22] Quand il atteignit la maturité, nous l'avons doté de sagesse et de savoir. Nous récompensons ainsi les justes.

Thème: Dieu protège les croyants du péché

[12:23] La maîtresse de maison où il vivait essaya de le séduire. Elle ferma les portes et dit : « Je suis toute à toi. » Il dit : « Puisse DIEU me protéger. Il est mon Seigneur, Celui qui m'a donné un bon foyer.* Les transgresseurs ne réussissent jamais. »
[12:24] Elle succomba presque à lui, et il succomba presque à elle, si ce n'était qu'il vit une preuve de son Seigneur. Nous avons ainsi détourné de lui le mal et le péché, car il était un de nos serviteurs dévoués.
[12:25] Tous deux coururent vers la porte, et, dans l'action, elle déchira son vêtement par derrière. Ils trouvèrent son mari à la porte. Elle dit : « Que devrait être la punition pour celui qui a voulu molester ta femme, si ce n'est l'emprisonnement ou une punition douloureuse? »
[12:26] Il dit : « C'est elle qui a essayé de me séduire. » Un témoin de sa famille à elle suggéra : « Si son vêtement est déchiré par devant, alors elle dit la vérité et c'est un menteur.
[12:27] « Et si son vêtement est déchiré par derrière, alors elle a menti et il dit la vérité. »  
[12:28] Quand son mari vit que son vêtement était déchiré par derrière, il dit : « Ceci est une intrigue de femme. Vraiment, vos intrigues sont redoutables. »
[12:29] « Joseph, ignore cet incident. Quant à toi (ma femme), tu devrais chercher le pardon pour ton péché. Tu as commis une erreur. »
[12:30] Des femmes dans la ville commérèrent : « La femme du gouverneur essaye de séduire son serviteur. Elle est profondément amoureuse de lui. Nous voyons qu'elle s'est égarée. »
[12:31] Quand elle entendit leur commérage, elle les invita, leur prépara une place confortable et donna à chacune d'elles un couteau. Elle lui dit ensuite : « Entre dans leur pièce. » Quand elles le virent, elles l'admirèrent tellement qu'elles se coupèrent les mains.* Elles dirent : « Gloire à DIEU! ce n'est pas un être humain, c'est un honorable ange. »
[12:32] Elle dit : « Voici celui dont vous m'avez critiqué d'être tombée amoureuse. J'ai effectivement essayé de le séduire et il a refusé. À moins qu'il ne fasse ce que je lui ordonne de faire, il ira sûrement en prison et sera déchu. »
[12:33] Il dit : « Mon Seigneur, la prison est meilleure que de leur céder. À moins que Tu ne détournes leurs intrigues de moi, il se peut que je les désire et me comporte comme les ignorants.»
[12:34] Son Seigneur répondit à sa prière et détourna leurs intrigues de lui. Il est l'Entendant, l'Omniscient.
[12:35] Plus tard, ils jugèrent, malgré les preuves claires, qu'ils devaient l'emprisonner pour un temps.
[12:36] Deux jeunes hommes étaient dans la prison avec lui. L'un d'eux dit : « J'ai vu que j'étais en train de faire du vin. », et l'autre dit : « Je me suis vu portant du pain sur la tête, de laquelle les oiseaux mangeaient. Informe-nous de l'interprétation de ces rêves. Nous voyons que tu es droit. »
[12:37] Il dit : « Si de la nourriture vous est procurée, je peux vous en informer avant que vous ne la receviez. Ceci fait partie du savoir qui m'a été octroyé par mon Seigneur. J'ai abandonné la religion des gens qui ne croient pas en DIEU, et en ce qui concerne l'Au-delà, ils sont vraiment des mécréants.
[12:38] « Et j'ai suivi au lieu de cela la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Nous n'érigeons jamais d'idoles à coté de DIEU. Telle est la bénédiction de DIEU sur nous et sur les gens, mais la plupart des gens sont ingrats.
[12:39] « Ô mes compagnons de prison, plusieurs dieux valent-ils mieux, ou DIEU seul, l'Unique, Le Suprême ?
[12:40] « Vous n'adorez à coté de Lui rien que des innovations que vous avez inventées, vous et vos parents. DIEU n'a jamais autorisé de telles idoles. Toutes les décisions appartiennent à DIEU, et Il a décidé que vous n'adorerez que Lui. Ceci est la parfaite religion, mais la plupart des gens ne savent pas.
[12:41] « Ô mes compagnons de prison, l'un de vous sera le sommelier de son seigneur, tandis que l'autre sera crucifié – les oiseaux mangeront de sa tête. Ceci règle la question sur laquelle vous avez demandé à être informé. »
[12:42] Il dit alors à celui qui était destiné à être sauvé : « Souviens-toi de moi auprès de ton seigneur. »* Ainsi, le diable lui fit oublier son Seigneur, et, par conséquent, il resta en prison quelques années de plus.

Thème: Le rêve du roi

[12:43] Le roi dit : « J'ai vu sept vaches grasses être dévorées par sept vaches maigres, et sept épis verts, et d'autres desséchés. Ô mes aînés, conseillez-moi concernant mon rêve, si vous savez comment interpréter les rêves. »
[12:44] Ils dirent : « Des rêves dénués de sens. Pour ce qui est de l'interprétation des rêves, nous ne sommes pas compétents. »
[12:45] Celui qui fut sauvé dit, maintenant qu'il se souvenait finalement: « Je peux vous donner son interprétation, donc envoyez-moi (auprès de Joseph). »

Thème: Joseph interprète le rêve du roi

[12:46] « Joseph mon ami, informe-nous au sujet de sept vaches grasses étant dévorées par sept vaches maigres, et sept épis verts, et d'autres desséchés. Je souhaite retourner avec des informations pour les gens. »
[12:47] Il dit : « Ce que vous cultivez durant les sept prochaines années, quand vient le temps des récoltes, laissez les grains dans leurs épis, sauf pour ce que vous mangez.
[12:48] « Après cela, viendront sept années de sécheresse, lesquelles consommeront la plupart de ce que vous avez stocké en leur prévision.
[12:49] « Après cela, une année viendra qui apportera soulagement pour les gens et ils presseront, une fois de plus, du jus. »
[12:50] Le roi dit : « Amenez-le moi. » Lorsque le messager vint à lui, il dit : « Retourne à ton seigneur et demande-lui d'enquêter sur les femmes qui se sont coupées les mains. Mon Seigneur est pleinement conscient de leurs intrigues. »
[12:51] (Le roi) dit (aux femmes) : « Que savez-vous au sujet de l'incident lorsque vous avez essayé de séduire Joseph ? » Elles dirent : « DIEU nous en garde ; nous n'étions au courant d'aucun mal commis par lui. » La femme du gouverneur dit : « Maintenant la vérité a prévalu. Je suis celle qui a essayé de le séduire et il était le véridique.
[12:52] « J'espère qu'il réalisera que je ne l'ai jamais trahi en son absence, car DIEU ne bénit pas les intrigues des traîtres.
[12:53] « Je ne plaide pas l'innocence pour moi-même. Le moi est un avocat du vice, excepté pour ceux qui ont atteint la miséricorde de mon Seigneur. Mon Seigneur est Pardonneur, Le Plus Miséricordieux. »

Thème: Joseph atteint l'éminence

[12:54] Le roi dit : « Amenez-le moi, afin que je puisse l'engager pour travailler pour moi. » Alors qu'il parlait avec lui, il dit : « Aujourd'hui, tu as une position éminente parmi nous. »
[12:55] Il dit : « Fais de moi le trésorier, car je suis expérimenté dans ce domaine et compétent. »
[12:56] Nous avons ainsi établi Joseph sur terre, dirigeant comme il voulait. Nous couvrons de notre miséricorde quiconque nous voulons, et nous n'échouons jamais à récompenser les justes.
[12:57] De plus, la récompense dans l'Au-delà est meilleure encore pour ceux qui croient et mènent une vie droite.
[12:58] Les frères de Joseph vinrent ; quand ils entrèrent, il les reconnut, tandis qu'eux ne le reconnurent pas.
[12:59] Après qu'il leur eut fournit leurs provisions, il dit : « La prochaine fois, amenez avec vous votre demi-frère. Ne voyez-vous pas que je donne la pleine mesure et vous traite généreusement ?
[12:60] « Si vous échouez à me l'amener, vous n'aurez aucune part venant de moi ; vous ne vous approcherez même pas. »
[12:61] Ils dirent : « Nous négocierons avec son père à son sujet. Nous ferons sûrement cela. »
[12:62] Il chargea alors ses assistants: « Remettez leurs biens dans leurs sacs. Lorsqu'ils les trouveront à leur retour dans leur famille, ils pourraient revenir plus tôt. »
[12:63] Quand ils retournèrent auprès de leur père, ils dirent : « Notre père, nous ne pouvons plus obtenir de provisions, à moins que tu n'envoies notre frère avec nous. Nous prendrons bien soin de lui. »
[12:64] Il dit : « Vous le confierai-je, comme je vous ai confié son frère avant cela ? DIEU est le meilleur Protecteur, et, de tous les miséricordieux, Il est Le Plus Miséricordieux. »
[12:65] Quand ils ouvrirent leurs sacs, ils trouvèrent leurs biens qui leur avaient été rendus. Ils dirent : « Notre père, que pouvons-nous demander de plus ? Voici nos biens qui nous ont été rendus. Nous pouvons ainsi pourvoir notre famille, protéger notre frère et recevoir un chargement de chameau supplémentaire. Ceci est certainement une affaire profitable. »
[12:66] Il dit : « Je ne l'enverrai pas avec vous, à moins que vous ne me fassiez la promesse solennelle, devant DIEU, que vous le ramènerez, à moins que vous soyez totalement astreint. » Lorsqu'ils lui firent leur promesse solennelle, il dit : « DIEU est témoin de tout ce que nous disons. »
[12:67] Et il dit : « Ô mes fils, n'entrez pas par une seule porte ; entrez par des portes séparées. Cependant, je ne peux vous sauver de quoi que ce soit qui est prédéterminé par DIEU. À DIEU appartient tous les jugements. J'ai confiance en Lui, et en Lui tous les confiants mettront leur confiance. »

Thème: Jacob pressent Joseph

[12:68] Lorsqu'ils allèrent (à Joseph), ils entrèrent conformément aux instructions de leur père. Bien que ceci ne pouvait changer en rien ce qui était décrété par DIEU, Jacob avait une raison personnelle de leur demander de faire cela. Car il possédait un certain savoir que nous lui avons enseigné, mais la plupart des gens ne savent pas.

Thème: Retour en Égypte

[12:69] Lorsqu'ils entrèrent chez Joseph, il rapprocha son frère de lui et dit : « Je suis ton frère ;ne sois pas attristé par leurs actions. »

Thème: Joseph garde son frère

[12:70] Lorsqu'il leur eut fournit leurs provisions, il plaça la coupe qui sert à boire dans le sac de son frère, puis un annonceur annonça : « Les propriétaires de cette caravane sont des voleurs.»
[12:71] Ils dirent, alors qu'ils venaient dans leur direction : « Qu'avez-vous perdu ? »
[12:72] Ils dirent : « Nous avons perdu la coupe du roi. Quiconque la ramène recevra un chargement de chameau supplémentaire ; je le garantis personnellement. »
[12:73] Ils dirent : « Par DIEU, vous savez très bien que nous ne sommes pas venus ici pour commettre le mal, et nous ne sommes pas des voleurs non plus. »
[12:74] Ils dirent : « Quelle est la punition pour le voleur, si vous êtes des menteurs ? »
[12:75] Ils dirent : « La punition, si elle est trouvée dans son sac, est que le voleur vous appartiendra. Nous punissons ainsi les coupables. »
[12:76] Il commença alors à inspecter leurs conteneurs, avant d'arriver au conteneur de son frère, et il la sortit du conteneur de son frère. Nous avons ainsi parfait ce plan pour Joseph ; il n'aurait pas pu garder son frère s'il avait appliqué la loi du roi. Mais c'était la volonté de DIEU. Nous élevons quiconque nous choisissons à des plus hauts rangs. Au-dessus de tout bien-informé, il y en a un qui est plus bien-informé encore.
[12:77] Ils dirent : « S'il a volé, un frère à lui a fait de même dans le passé. » Joseph enfouit ses sentiments en lui, et ne leur a donné aucun indice. Il dit (en lui-même) : « Vous êtes vraiment mauvais. DIEU est pleinement conscient de vos accusations. »
[12:78] Ils dirent : « Ô toi le noble, il a un père qui est âgé ; ne voudrais-tu pas prendre l'un de nous à sa place ? Nous voyons que tu es un homme gentil. »
[12:79] Il dit : « Que DIEU nous garde de prendre un autre que celui que nous avons trouvé en possession de nos biens. Sinon, nous serions injustes. »
[12:80] Quand ils désespérèrent de le faire changer d'avis, ils s’entretinrent ensemble. Le plus âgé dit : « Réalisez vous que votre père a pris de vous une promesse solennelle devant DIEU ? Dans le passé, vous avez perdu Joseph. Je ne quitterai pas cet endroit avant que mon père ne m'en donne la permission, ou avant que DIEU ne juge pour moi ; Il est Le meilleur Juge.
[12:81] « Retournez auprès de votre père et dites lui… “Notre père, ton fils a commis un vol. Nous en sommes sûrs, parce que ceci est ce dont nous avons été témoins. C'était un événement inattendu.
[12:82] “Tu peux demander à la communauté où nous étions et à la caravane qui est revenue avec nous. Nous disons la vérité.” »
[12:83] Il dit : « En vérité, vous avez conspiré pour réaliser une certain plan. Une douce patience est mon seul recours. Puisse DIEU me les ramener tous. Il est l'Omniscient, Le Plus Sage. »
[12:84] Il se détourna d'eux en disant : « Je pleure Joseph. » Ses yeux devinrent blancs d'avoir tant pleuré ; il était profondément triste.
[12:85] Ils dirent : « Par DIEU, tu continueras à pleurer Joseph jusqu'à ce que tu tombes malade ou jusqu'à ce que tu meures. »
[12:86] Il dit : « Je me plains simplement à DIEU au sujet de mon dilemme et de mon chagrin, car je sais de DIEU ce que vous ne savez pas.
[12:87] « Ô mes fils, allez chercher Joseph et son frère, et ne désespérez  jamais de la grâce de DIEU. Personne ne désespère de la grâce de DIEU excepté les gens qui mécroient. »

Thème: Israël va en Égypte

[12:88] Quand ils entrèrent dans les quartiers (de Joseph), ils dirent : « Ô toi le noble, nous avons souffert de nombreuses épreuves difficiles avec notre famille, et nous avons apporté des marchandises de qualité inférieure. Mais nous espérons que tu nous donneras pleine mesure et seras charitable envers nous. DIEU récompense les charitables. »
[12:89] Il dit : « Vous rappelez-vous de ce que vous avez fait à Joseph et son frère quand vous étiez ignorants ? »
[12:90] Ils dirent : « Tu dois être Joseph. » Il dit : « Je suis Joseph et voici mon frère. DIEU nous a bénis. C'est parce que si quelqu'un mène une vie droite et persévère avec constance, DIEU n'échoue jamais à récompenser les justes. »
[12:91] Ils dirent : « Par DIEU, DIEU t'a vraiment préféré à nous. Nous avions décidément tort. »
[12:92] Il dit : « Il n'y a aucun blâme sur vous aujourd'hui. Puisse DIEU vous pardonner. De tous les miséricordieux, Il est le Plus Miséricordieux.
[12:93] « Prenez cette chemise à moi ; quand vous la jetterez au visage de mon père, sa vision sera rétablie. Amenez toute votre famille et revenez auprès de moi. »*
[12:94] Avant même que la caravane ne soit arrivée, leur père dit : « Je peux sentir l'odeur de Joseph. Quelqu'un m'éclairera-t-il ? »
[12:95] Ils dirent : « Par DIEU, tu es encore dans ta vieille confusion. »
[12:96] Quand le porteur de la bonne nouvelle arriva, il jeta (la chemise) sur son visage, après quoi sa vision fut rétablie. Il dit : « Ne vous avais-je pas dit que je savais de DIEU ce que vous ne saviez pas ? »
[12:97] Ils dirent : « Notre père, prie pour notre pardon ; nous avions vraiment tort. »
[12:98] Il dit : « J'implorerai mon Seigneur de vous pardonner ; Il est le Pardonneur, le Plus Miséricordieux. »

Thème: En Égypte

[12:99] Quand ils entrèrent dans les quartiers de Joseph, il embrassa ses parents en disant : « Bienvenue en Égypte, si DIEU veut, vous serez en sécurité ici. »
[12:100] Il éleva ses parents sur le trône. Ils tombèrent prosternés devant lui. Il dit : « Ô mon père, ceci est l'accomplissement de mon vieux rêve. Mon Seigneur l'a réalisé. Il m'a béni, m'a délivré de la prison et vous a amené du désert, après que le diable ait semé la discorde entre moi et mes frères. Mon Seigneur est Extrêmement Gentil envers quiconque Il veut. Il est Le Savant, Le Plus Sage. »
[12:101] « Mon Seigneur, Tu m'as donné la royauté et m'a enseigné l'interprétation des rêves. Initiateur des cieux et de la terre ; Tu es mon Seigneur et Maître dans cette vie et dans l'Au-delà. Laisse-moi mourir en soumis, et compte-moi avec les justes. »
[12:102] Ceci sont des nouvelles du passé que nous te révélons. Tu n'étais pas présent quand ils prirent leur décision unanime, alors qu'ils conspiraient ensemble.

Thème: La majorité des gens ne croit pas
                                               
[12:103] La plupart des gens, quoi que tu fasses, ne croiront pas.
[12:104] Tu ne leur demandes pas d'argent ; tu délivres simplement ce rappel pour tous les gens.
[12:105] Tant de preuves dans les cieux et la terre leur sont données, mais ils passent devant elles, sans faire attention !

Thème: La majorité des croyants est destinée à l'Enfer

[12:106] La majorité de ceux qui croient en DIEU ne le font pas sans commettre l'idolâtrie.
[12:107] Ont-ils la garantie qu'un châtiment accablant venant de DIEU ne les frappera pas, ou que l'Heure ne viendra pas à eux soudainement, quand ils s'y attendent le moins ?
[12:108] Dis : « Ceci est mon chemin : j'invite à DIEU, sur la base d'une preuve claire, et ceux qui me suivent font de même. Que DIEU soit glorifié! Je ne suis pas un adorateur d'idoles. »
[12:109] Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes que nous avons inspirés, choisis parmi les gens de différentes communautés. N'ont-ils pas parcouru la terre et vu les conséquences pour ceux d'avant eux ? La demeure de l'Au-delà est de loin meilleure pour ceux qui mènent une vie droite. Comprendriez-vous alors ?

Thème: La victoire, en fin de compte, appartient aux croyants

[12:110] Juste quand les messagers désespèrent et pensent qu'ils ont été rejetés, notre victoire vient à eux. Nous sauvons alors quiconque nous choisissons, tandis que notre châtiment pour les gens coupables est inévitable.

Thème: Le Coran est tout ce dont nous avons besoin

[12:111] Dans leur histoire, il y a une leçon pour ceux qui possèdent de l'intelligence. Ceci n'est pas un Hadith fabriqué ; ceci confirme toutes les Écritures précédentes, fournit les détails de toutes choses et est un phare et une miséricorde pour ceux qui croient.




Notes:
*
12:1 Les initiales coraniques constituent un composant majeur d’un formidable miracle (Appendice 1).
*
12:2 Pourquoi le Coran a été révélé en Arabe ? Voir le verset 41:44 et l’Appendice 4.
*
12:9 Nous apprenons du rêve de Joseph qu’il était destiné à un brillant futur. Ainsi, tandis que ses frères se rencontraient pour décider de son destin, son destin était déjà décidé par Dieu. Tout est fait par Dieu (8:17) et est déjà enregistré (57:22).
*
12:23 Joseph a fait cette déclaration de telle sorte que la femme du gouverneur pense qu’il parlait de son mari alors qu’en fait, il parlait de Dieu.
*
12:31 C’est le même mot qui est utilisé dans le verset 5:38 concernant la main du voleur, et les sommes des numéros
de sourate et de verset (12+31 et 5+38) sont les mêmes. Donc, la main du voleur doit être marquée, pas amputée
comme pratiqué par l’Islam corrompu (voir la note du verset 5:38).
*
12:42 Quand Joseph demanda à son compagnon d’intercéder en sa faveur auprès du roi, il montra une dépendance à
un autre que Dieu pour être sauvé de la prison. Ceci ne convient pas à un vrai croyant, et un tel grave écart coûta à Joseph quelques années en prison. Nous apprenons du Coran que seul Dieu peut nous délivrer d’une adversité qui nous touche. Un vrai croyant fait confiance à Dieu et dépend totalement de Lui Seul. (1:5, 6:17, 8:17, 10:107).

Revenir en haut Aller en bas
http://vraislam.forumgratuit.org
 
Sourate 12: Joseph (Youssouf)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exégèse de la sourate 12 : Joseph
» Islam : l'histoire du prophète Joseph-Yusuf قصة سيدنا يوسف عليه السلام
» L'épreuve de l'amour dans sourate Youssef
» Exégèse de la sourate 23 : Les croyants
» FOURIER (Joseph) Mathématicien - Physicien - Préfet etc..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retour à l'islam originel, return to the original islam :: Le vrai islam :: Lecture du Saint Coran-
Sauter vers: